Nos conseils pour réussir vos rencontres

Parce qu’Affiny veut vous aider à mettre toutes les chances de votre côté, nous sommes là pour vous accompagner en vous proposant des analyses et conseils sur le sujet qui vous intéresse : la rencontre.

Article 36

A quel moment les présentations officielles ?

Nous nous sommes rencontrés, nous nous plaisons et continuons de nous fréquenter. Nous en avons parlé à nos proches amis – la famille attendra ! – et bien sûr tous sont impatients de mettre un visage sur l'heureux(se) élu(e). Nous voilà tiraillés entre l'envie de connaître leur avis, et celle de profiter encore de nos délicieux tête à têtes. Et puis, on ne sait jamais...

Prudence !

Ce qui d'abord s'impose, c'est une exhortation à la prudence. Nous ne savons pratiquement rien l'un de l'autre, nous ignorons nos passés, nos expériences précédentes, nous devinons à peine les milieux dans lesquels nous avons grandi et évolué. Le (ou la) présenter à notre entourage, c'est lui donner à voir ce qui nous définit, ce qui nous constitue : la nature de nos amitiés révèle qui nous sommes, qui nous aimons, ce que nous donnons et attendons des autres. Autant "d'aveux" qui pourraient le (la) décevoir...

Blessures d'orgueil

Et puis nous avons le souvenir quelquefois cuisant, souvent douloureux, de présentations que nous regrettons encore. Soit parce qu'elles se sont mal passées, nos amis ayant jugés qu'il (elle) n'était pas le bon et l'ayant fait savoir. Ce qui a sonné le glas de notre romance. Beau gâchis ou temps gagné ? La question n'est toujours pas tranchée. Soit parce que cet(te) idéal(e) que nous avions trouvé, et que nous nous sommes empressé d'exhiber, nous l'avons viré(e) peu après. Un contretemps éprouvant pour notre orgueil...

Pas de "bon" temps

Nous savons aussi que, dans le domaine amoureux, le temps est une variable on ne peut plus complexe et incertaine. Il n'y a pas de délai qui objectivement soit juste, l'objectivité étant impossible dans les affaires du cœur. Nous avons vécu, ou côtoyé, des débuts apparemment précipités qui se sont inscrits dans la durée. A l'inverse, on peut s'être "testés" longtemps avant de se jeter dans la gueule du loup des intimes, et n'avoir pas réussi à passer ce cap quand tout allait bien jusque-là. Le bon moment ne se confirme qu'après-coup...

Des empressements nuisibles

Par contre, il est des empressements nuisibles pour une relation naissante. Si l'on présente notre chéri(e) pour s'assurer que l'on ne s'est pas trompé, qu'il(elle) est bien fait(e) pour nous, si l'on réclame de nos intimes un aval pour s'engager, on s'éloigne de cet essentiel, si fragile, qui fait un amour : ce "quelque chose" d'inexplicable qui ne regarde que nous, et que les autres ne peuvent comprendre et encore moins juger. Un quelque chose qui se ressent au plus profond de soi, et que la cacophonie des commentaires nous empêchera d'entendre.

De l'importance du secret...

Présenter l'autre, être soi-même présenté au cercle des familiers est un moment important, souvent émouvant. Qui pour autant ne doit pas être vécu comme déterminant, et surtout pas comme un examen ! Le meilleur moment est celui dont l'un et l'autre avons envie, quelle que soit notre suite (que nous ignorons de toute façon). Et surtout, n'oublions pas cet ingrédient essentiel aux débuts d'une relation : le secret. Il nous protège des "moi à ta place" qui sinon encombreront cette nouvelle place à conquérir, celle d'amoureux...
– par Sophie Cadalen

Rencontrez votre moitié,
pas votre double

  • Répondez gratuitement au Test Meetic Affinity.
  • Découvrez des profils en affinité avec vous.
  • Lancez-vous et… laissez la magie opérer !

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :